Saintpierre-express, l'info de Saint-Pierre du Vauvray

Publicité

Aperçu

Saintpierre-express, l'info de Saint-Pierre du Vauvray

Présentation

Saintpierre-express, l'info de Saint-Pierre du Vauvray

[ Identifiant #10359 | Inscription 04/06/2009 | Rubrique RĂ©gional » Eure ]

Signaler un problème

"Saint-Pierre du Vauvray (27430) est un petit village de l'Eure, Haute-Normandie, en bord de Seine. Retrouvez toutes les infos locales, la culture, et les projets en cours, avec l'association Vivez Saint-Pierre.

Mots clés

• eure
• haute-normandie
• info locale
• environnement
• Ă©cole

Analyse de l'entête

Titre de la page

saintpierre-express - le lien de Saint-Pierre du Vauvray

Description des méta-tags

Saint-Pierre du Vauvray (27430) est un petit village de l'Eure, Haute-Normandie, en bord de Seine. Saint Pierre est le centre d'un pôle de communes avec Andé d'un côté, et Saint-Etienne du Vauvray de l'autre. Retrouvez toutes les infos locales, la culture, et les projets en cours, avec l'association Vivez Saint-Pierre.

Mots-clés des méta-tags

internet, orange, val-de-reuil, environnement, home, planète, microcrédit, agriculture biologique, producteurs locaux, centres de rétention, cimade, droits de l'homme, immigration, bords de seine, jeunesse, saint-pierre du vauvray, scot, sport, albums jeunesse, arlequin, commedia dell'arte, goldoni, sylvia lulin, théâtre, epr, transports, vélo, gare, sncf, transports en commun

Flux RSS

Transports ? Une nouvelle gare à Évreux ? Ce que veulent les Eurois, c?est plus de trains pour la Normandie

03.12.2016

Une nouvelle gare à Évreux ? Ce que veulent les Eurois, c?est plus de trains pour la Normandie

L?idée du jour concernant la réalisation d?une nouvelle gare dans le quartier de Nétreville à Évreux semble faire l?unanimité chez les élus. Il s?agirait d?une gare alternative à la « gare betterave » excentrée, initialement envisagée. Elle est censée s?inscrire sur le nouveau tronçon Évreux-Mantes, retenu dans les phases prioritaires du projet Ligne Nouvelle Paris-Normandie (LNPN). Ce tronçon ne répond pas à une nécessité matérielle mais à un besoin politique. Le tronçon actuel Évreux-Mantes est-il saturé ? Non, il ne l?est pas. Le seul tronçon saturé et prioritaire est le tronçon Mantes-Paris, dont les travaux doivent être engagés au plus vite.

Les partisans de cette nouvelle gare nous déclarent, sans trop nous expliquer, l?intérêt d?adhérer à ce choix pour enfin satisfaire les relations d?Évreux avec l?Agglo Seine-Eure et la métropole rouennaise. Rappelons qu?entre Rouen et Évreux, ce sont près de 10 000 déplacements qui s?effectuent par jour, en incluant les déplacements de l?agglomération Seine-Eure vers les deux préfectures.

Mais, toutes les gares qui fonctionnent bien sont en c?ur de ville, ce sont celles qui permettent l?accès piétons au centre-ville, qui sont reliées au transport public urbain? Cette nouvelle gare de Nétreville serait simplement située 6 km avant la gare actuelle pour les trains en provenance de Mantes, à proximité d?un échangeur routier avec la RN 154 !

Une nouvelle gare périphérique permettrait-elle d?envisager enfin une liaison ferrée entre Évreux et  Rouen, la métropole normande ? Cette nouvelle gare permettrait-elle d?améliorer la liaison ferrée entre Caen, capitale normande, et la métropole de Rouen ? À ces deux questions cruciales pour les Normands la réponse apportée est malheureusement négative.

La seule réponse en matière de mobilité normande qu?apporterait cette nouvelle gare de Nétreville, située à proximité de l?échangeur de la RN 154, ce serait une liaison routière par le car (le car SNCF VTNI, le car départemental, ou un car Macron?) ou bien par la voiture.

Ces liaisons routières, qui n?offrent pas la même qualité de mobilité que le train, sont plus polluantes et émettrices de CO2. Elles sont surtout la conséquence du fantasme politique actuel en faveur des autoroutes et des TGV ? en liaison avec de juteux programmes de spéculation foncière et immobilière ? au détriment de l?environnement et de la qualité de vie.

Avec ou sans gare à Nétreville, si vous habitez à Évreux, vous pouvez vous rendre à Paris ou à Caen par le train mais pas à Rouen ! Le rayonnement normand de la métropole rouennaise se trouve ainsi grandement pénalisé.

Exigeons ensemble une liaison ferrée utile pour tous les Normands : la liaison Évreux-Rouen. Ce serait bon pour la mobilité des Eurois ; bon pour l?attractivité de la métropole rouennaise ; c?est en outre une piste de solution pour améliorer la liaison Rouen-Caen via Évreux.

À l?heure où les responsables politiques doivent s?emparer des enjeux climatiques, un investissement dans une liaison ferroviaire utile et nécessaire devrait primer sur les réponses routières et autoroutières.

Une liaison ferrée Rouen-Évreux-Caen serait plus bénéfique au rayonnement d?une métropole moderne et durable qu?un contournement autoroutier de Paris à péage, via la liaison A28-A13 ? faussement qualifiée de contournement de Rouen (1). L?argent des contribuables normands serait plus utilement employé pour un service ferroviaire de qualité que pour accorder de nouveaux bénéfices aux sociétés d?autoroutes (2). C?est le sens des responsabilités, vis-à-vis du climat, des enjeux de mobilité et des finances publiques.

(1) La liaison A28-A13 amènera par ailleurs la privatisation du tronçon routier de la RN 154 entre Rouen et Évreux, comme c?est déjà le cas après Évreux, côté Eure-et-Loire, où la RN 154 est en voie d?être requalifiée en autoroute A154 (pour plus d?informations lire : FEUILLEUX François, « Voici le tracé de la future autoroute A154 en Eure-et-Loir », L?Écho Républicain, 16 novembre 2016. Accessible en cliquant ici).

(2) Les sociétés d?autoroutes ont été épinglées à ce titre par la Cour des comptes (pour plus d?informations lire : COUR DES COMPTES, « Les relations entre l?État et les sociétés concessionnaires d?autoroutes », 24 juillet 2013. Accessible en cliquant ici).

Laetitia Sanchez

Nous perdons notre Docteur et un homme dévoué

26.04.2015
C?est avec émotion et une grande tristesse que nous avons appris le décès de notre docteur, M. Hervé Le Dantec, qui nous a quittés bien trop prématurément.

Nous connaissions et nous aimions notre docteur, nous avons aimé sa compétence, son extrême gentillesse, sa douceur et son dévouement de tous les instants pour chacun de ses patients.
Nous ne vous oublierons jamais, Docteur, et nous vous remercions de tous les bienfaits que vous nous avez apportés.

Nous présentons nos sincères condoléances aux proches, à la famille ainsi qu?à tous ses amis.

La famille Binard-Sanchez

nono

Il faut que Juliette Kaaouche porte plainte !

20.05.2014
Nous avons passé une magnifique journée à Andé, pour la fête de l?IMA, ce samedi 17 mai. Concert des élèves, concert des professeurs, puis chorale de Gospel. C?était brillant, gai, vraiment splendide.
Bravo à l?IMA, aux professeurs, aux participants. La soirée devait se terminer autour d?un repas canadien, malheureusement trop tardif pour mes filles, surtout pour la plus petite.
Nous avons aidé à installer quelques sièges avec les amis présents là-bas. Puis nous sommes repartis, mes deux filles et moi, à pied, comme nous étions venus. Véronique m?a demandé si nous voulions qu?elle nous raccompagne, mais avec ce temps, la balade était trop jolie.
En sortant j?ai bien entendu, au bout du parking à gauche, madame Kaaouche crier qu?elle pourrait porter plainte, mais ce qu?elle fait dans la sphère privée m?intéresse autant qu?une guigne. Elle ne m?adresse de toutes façons pas la parole, nous partons mes filles et moi dans l?autre direction, le pont, pour aller faire à manger aux filles, lire une histoire et direction les beaux rêves.
Dimanche allait être une autre belle journée, au Havre, pour aller défendre la réserve naturelle de l?estuaire et observer les oiseaux migrateurs.
C?est sur le retour que j?ai reçu un coup de téléphone de Jérôme, qui m?avertit qu?après mon départ, cette femme était rentrée dans la salle pour crier que j?avais commis des dégradations sur sa voiture. Cela après notre départ bien sûr.
Et affirmer qu?elle allait porter plainte.
Elle a donc fait un pataquès, à ce que m?ont raconté les personnes présentes, gâchant la fête, pour prétendre qu?en sortant avec mes filles, je serais allé rayer sa voiture.
Elle ment.
Je n?ai, ni moi, ni mes filles, approché sa voiture, j?ai passé l?âge de faire de telles conneries de quelques décennies, et il y a quelques décennies, on ne pratiquait pas ce genres de conneries. Mes filles sont trop bien élevées pour ne serait-ce qu?y penser, et si je leur apprends à observer les oiseaux, à lire, à compter et à bien travailler à l?école, il ne me vient pas à l?esprit d?aller leur apprendre à dégrader les biens d?autrui.
Je leur apprends au contraire à respecter l?environnement, à ramasser les déchets, à aider. Nous éduquons nos enfants, nous leur donnons l?exemple.
MĂŞme si toutes les personnes qui nous connaissent savent que madame Kaaouche a menti, c?est une calomnie. A mon Ă©gard, et Ă  l?Ă©gard de mes enfants.
C?est minable.
Madame Kaaouche n?a d?autre choix désormais que d?aller porter plainte. Les gendarmes nous interrogeront, comme les personnes présentes.
Et on ne pourra que constater que madame Kaaouche est une menteuse.

nono

Le Président de la CASE, Bernard Leroy, exprime son point de vue sur les transports publics

16.05.2014
Le nouveau président de la CASE se lâche dans sa rencontre avec « La Dépêche de Louviers » intitulée : Ce que veut Bernard Leroy.
le-corniaud-louis-de-funes-bourvil
Leroy impose sa marque :
On peut y lire que le projet de Bus à Haut Niveau de Service lui pose problème, mais qu?il n?est pas pour autant pour la suppression des bus. Ce propos, à la fois destructeur et apaisant, est pour le moins classique chez les élus de sa tendance politique.
Ce qui est moins classique, c?est quand Leroy sort du politiquement correct et dévoile son véritable choix de société pour ce qui concerne les services publics :
« A-t-on besoin d?un bus tous les quarts d?heure à certaines heures de la journée ? Ca pollue, ça encombre les rues, c?est du gaspillage. »
Dans un autre paragraphe, Mr Leroy nous exprime son choix viscĂ©ral pour la bagnole :
« La première priorité, c?est le doublement de l?échangeur à Heudebouville. ».
retro-2cv
Et puis, cerise sur le gâteau, Bernard Leroy nous gratifie d?une anecdote du temps jadis, le bon temps oĂą l?on n?avait pas grand-chose et oĂą l?on s?en contentait :
« [...] mes parents avaient une vieille 2CV et, à chaque fois que ma mère descendait pour faire les courses, elle emmenait une ou deux personnes. Ça fait du lien social, c?est tellement naturel et les gens se prennent en main [...]».
Autrement dit, la mobilité pour monsieur le nouveau président, c?est : « démerdez-vous entre vous ».
La nouvelle commission transports porte le joli nom de « Transports conviviaux », ce titre méritait une explication de texte.
Au cours de la distribution aléatoire des Vices-Présidences, C?est Sylvie Blandin, maire d?Igoville, dont les compétences en la matière nous étaient jusqu?à présent ignorées, qui a été chargée de présider la commission.
Avec Bernard Leroy, l?avenir est au passé.

Gilles Fraudin

Gilles Fraudin

Quel devenir pour le Mutant de Saint-Pierre du Vauvray ?

15.05.2014
Quel devenir pour le Mutant de Saint-Pierre du Vauvray ?
Le bruit court depuis longtemps que le Mutant de la commune de Saint-Pierre du Vauvray pourrait fermer.
Les coopérateurs, sociétaires du groupe COOP, les habitants et clients du magasin, et bien sûr des employé-e-s du magasin sont très inquiets sur son devenir. Sur leur avenir...
Leader Price, enseigne du group Casino a racheté 47 « le Mutant » et en affilie 90 autres en Normandie et en Picardie.
Mais le mutant de Saint-Pierre du Vauvray ne fait pas partie des 47 mutants rachetés. Il fait « malheureusement » partie de la liste des 18 magasins de l?enseigne « le Mutant », qui disparaît, pour lesquels aucune solution n?a pas encore été trouvée.
Une réunion locale des coopérateurs a eu lieu le mardi 13 mai à la salle des fêtes de Saint-Pierre du Vauvray.
Eric Lemoine, responsable communication du groupe Coop, a d?abord dressé le bilan du groupe. Il est sévère : après une perte (résultat d?exploitation) de 12,4 millions d?euros en 2012, le groupe affiche une perte de 11,5 millions d?? en 2013.
  • En consĂ©quence, le groupe a prĂ©sentĂ© un troisième plan social en 3 ans. 260 emplois avaient Ă©tĂ© supprimĂ©s lors des 2 plans prĂ©cĂ©dents. Pour ce troisième Plan Social de l?Emploi (PSE), ce sont 382 emplois qui sont menacĂ©s - les chauffeurs sont licenciĂ©s et la logistique est confiĂ©e Ă  2 opĂ©rateurs extĂ©rieurs ;
  • Le groupe cesse ses activitĂ©s de pure proximitĂ© (MUTANT EXPRESS, C?EXPRESS et POINT COOP) ;
  • L?activitĂ© discount ne cessant de diminuer, le groupe espère augmenter l?activitĂ© drive ;
  • et 47 magasins « le Mutant » revendus Ă  l?enseigne Leader Price, 90 affiliĂ©s, et 18 dont le sort est sur le fil du rasoir. Dont le magasin de Saint-Pierre...
Monsieur Lemoine a voulu se montrer rassurant : pour les 18 magasins qui ne font pas partie du plan de rachat ou d?affiliation, une solution serait en train de se dérouler. Mais dans le secret, pas le droit d?en parler.
Le responsable de la communication s ?est dit quasi-certain que le magasin serait encore ouvert dans les 2 ans Ă  venir. On devrait le savoir entre juin et septembre, c?est promis.
Le groupe s?engage Ă  informer.
Elus, CASE et municipalité en tête, ne doivent pas détourner le regard !
Je regrette que la mairie ou l?intercommunalité n?aient pas été invités à cette réunion. Ce sont les grands absents, alors que ce commerce est essentiel pour les habitants de la commune, et au-delà, des communes environnantes : Muids, Connelles Herqueville, Andé, Saint-Etienne et alentours, sont aussi concernées.
C?est essentiel, et il n?y avait aucun Ă©lu, hormis JĂ©rĂ´me Bourlet et Linda Lamot.
C?est une question de survie pour le pôle secondaire que nous sommes sensés représenter !
Pour les habitants du coin, c?est un commerce indispensable et complémentaire des autres commerces.
Pour les personnes âgées, pour ceux dont la mobilité est réduite, mais aussi pour tous : l?accueil est de qualité, de proximité, et qui permet d?assurer la totalité des besoins quotidiens localement.
Les élus ? CASE et municipalité en tête - ne doivent pas détourner le regard !
Tout le monde ne peut pas aller au drive, commander sur internet, ou sinon... augmentez les transports en commun, donnez des accès et des formations internet ?!.
Le groupe COOP se veut rassurant, les sociétaires, les clients, les habitants et les employés restent inquiets.
M. Lemoine s?est voulu rassurant, s?estimant quasi-convaincu que cette surface ne fermerait pas dans les 2 ans.
Et pourtant, à une question sur la clause de 5 ans pour pouvoir récupérer ses parts, il explique à l?assistance que les sociétaires pourront récupérer leur dû plus tôt... dès la fermeture du magasin.
Il y a de quoi être raisonnablement très inquiet.
Il y a de quoi se mobiliser pour que cela n?arrive pas.

nono

Très Joyeux Noël à tous, et passez de bonnes fêtes !

24.12.2013

Commentaires

Actuellement il n'y a aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Ce formulaire ne vous permet pas de rentrer en contact avec le site ou la société présenté(e).

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Nom / Pseudo :*
Titre :*

Email :
Site internet :

Commentaire :*


Quelle est la capitale de la France ?*


W3C XHTML 1.0
W3C CSS 2.1
YATOOWEB © 2005 - 2018


Contact | Logos & liens | Partenaires | Labo | Plan du site